EDUCATION RELIGIEUSE DE LA PETITE ENFANCE: VALIDATION INSTITUTIONNELLE D’UN GUIDE PEDAGOGIQUE ET DES CAHIERS D’ACTIVITES

0
59

L’atelier de validation institutionnelle du guide et des cahiers d’activités d’éducation religieuse des structures de développement intégré de la petite enfance (SDIPE) s’est tenu ce jeudi 03 février 2022, en présence des acteurs du sous-secteur. Présidé par Madame Maïmouna Cissoko KHOUMA, Directrice générale de l’Agence Nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-Petits (ANPECTP), au nom de Madame Ndèye Sali Diop DIENG, Ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants (MFFGPE), empêchée, l’atelier avait pour objectif de valider le guide d’éducation religieuse des structures de développement intégré de la petite enfance les outils pédagogiques d’éducation religieuse des structures de développement intégré de la petite enfance (cahiers d’activités des petite, moyenne et grande sections) et les supports de formation des enseignants des SDIPE.

Dans son allocution, la Directrice générale de l’ANPECTP a rappelé que depuis 2004, l’Etat du Sénégal a introduit, dans le programme éducatif, l’éducation religieuse, pour répondre à la demande des communautés. « En effet, le guide d’éducation religieuse et tous les autres outils pédagogiques nous permettent de nous conformer aux orientations du système éducatif sénégalais, d’une part, et d’harmoniser les pratiques pédagogiques en matière d’éducation religieuse dans les structures de développement intégré de la petite enfance, d’autre part », a indiqué Mme KHOUMA.

La Directrice générale de l’ANPECTP a souligné « que la satisfaction de cette demande sociale pour une éducation orientée, de manière précoce, sur nos valeurs et croyances religieuses, pourrait conduire à la réalisation des ambitions du Sénégal en matière de développement intégré de la petite enfance, notamment la volonté de son Excellence, Monsieur Macky SALL, Président de la République, exprimée à travers la deuxième directive présidentielle consistant à « Généraliser la prise en charge de la petite enfance ».
Avant de terminer son propos, Mme Maïmouna Cissoko KHOUMA a adressé ses remerciements à l’Unité de Gestion du Projet Investir dans les Premières Années pour le Développement Humain au Sénégal (PIPADHS) pour la coordination des activités déroulées par les partenaires de mise en œuvre dudit Projet, et à Madame le Ministre de la Femme pour son soutien et son accompagnement constants dans la conduite des missions de l’ANPECTP, ainsi que l’équipe de conduite des travaux ayant abouti à l’élaboration de ces importants documents.

La rencontre a réuni notamment les membres du comité technique national ayant validé la note méthodologique et les outils de collecte de données sur l’éducation religieuse, le Directeur de l’Education préscolaire (DEPS), la Coordonnatrice nationale de l’Association d’Entraide des Etablissements catholiques du Sénégal, représentant le Clergé, les représentants de l’Association des Imams et Oulémas du Sénégal, les représentants de l’Inspection générale de l’Education et de la Formation (IGEF), du Projet Investir dans les Premières Années pour le Développement Humain au Sénégal (PIPADHS), de l’Inspection des Daara, du Conseil national pour le Développement de la Nutrition (CNDN) et du Réseau national des Acteurs pour le Développement de la Petite Enfance (RENADPE).

A l’issue de l’atelier, les représentants du sous-secteur ont salué cette approche participative et inclusive et ont validé le guide et les cahiers d’activités d’éducation religieuse des structures de développement intégré de la petite enfance.