VISITE DES STRUCTURES DIPE DE MATAM Mme Maïmouna Cissokho KHOUMA à la rencontre des acteurs régionaux

0
153


La Directrice Générale de l’Agence Nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-Petits (ANPECTP) a entamé, ce lundi 29 mars 2021, une série de visites au niveau des structures de Développement intégré de la petite enfance (Sdipe), des régions de Matam, de Louga et de Saint Louis. L’étape de Matam a débuté par la Gouvernance où Mme Maïmouna Cissokho KHOUMA, accompagnée d’une délégation de l’ANPECTP, a été reçue par M. Mouhamadou Moctar Watt, Gouverneur de Matam.
Après un propos introductif de M. Doua DIALLO, Coordonnateur régional de l’ANPECTP de Matam, Mme Maïmouna Cissokho KHOUMA a présenté la situation du sous-secteur dans la région de Matam dont le choix, comme point de départ de cette série de visites qui sera effectuée dans toutes les régions du pays, a été guidé par la faiblesse du taux brut de préscolarisation (TPBS) et du nombre de Sdipe.
L’ANPECTP, par la voix de la Directrice générale, s’est engagée à accompagner les acteurs de la région notamment dans le renforcement de capacités des éducateurs, l’équipement des Sdipe, le renforcement des moyens d’actions de la Coordination régionale, des initiatives communautaires et de l’intervention de l’éducation religieuse.
Saluant la démarche de Mme Maïmouna Cissokho KHOUMA de s’enquérir de la situation du sous-secteur par cette visite de terrain, le Gouverneur de région a rappelé que l’accès au préscolaire s’est démocratisé avec la création de l’ANPECTP, à travers la construction des Cases des tout-petits sur toute l’étendue du territoire national.
En outre, l’introduction de l’éducation religieuse peut constituer un levier afin de relever le TBPS dans cette région conservatrice. Le Gouverneur a évoqué la nécessité de l’implication des communautés dans la prise en charge de la petite enfance et formulé sa disponibilité à accompagner la Directrice générale de l’ANPECTP dans sa mission.
La mairie et l’Inspection d’Académie de la région ont constitué les étapes suivantes de la visite. En l’absence du maire, M. Mamadou DIAW, empêché, M. Malick BA, Secrétaire général de la mairie, a reçu Mme KHOUMA qui a tenu à magnifier l’implication des collectivités territoriales dans la prise en charge de la petite enfance. Saluant la démarche de la Directrice générale de l’ANPECTP, M. BA est revenu sur l’implication de la mairie à accompagner l’Agence chargée de la prise en charge de la petite enfance, socle d’une nation.
À l’Inspection d’Académie, M. Doua Diallo, Coordonnateur régional de l’ANPECTP, a salué la qualité de la collaboration franche et intelligente entre les services déconcentrés du ministère de l’Education nationale et la coordination régionale de l’ANPECTP car à Matam « l’éducation est une famille ».
M. Mbaye BABOU, Inspecteur d’Académie de Matam, s’est réjoui également de la démarche de la Directrice Générale à travers cette visite de terrain, tout en rappelant l’importance de la prise en charge de la petite enfance pour le devenir de l’enfant. A cet effet, à Matam, particulièrement, où les communautés n’hésitent pas à investir dans le secteur de l’éducation, M. BABOU a invité l’Agence à accompagner les initiatives communautaires.
Mme KHOUMA a exprimé sa volonté de faire de l’innovation son crédo et d’inscrire la poursuite et la finalisation des constructions et des réhabilitations des Sdipe, au rang des priorités de l’Agence.
Après la série de visite de courtoisie aux autorités administratives et académiques de la région, la Directrice générale de l’ANPECTP est allée à la rencontre des personnels et des enfants des Sdipe. Les écoles maternelles de Matam I, de Matam II, de Gourel Serigne et la case des tout-petits de Matam Commune ont accueilli la Directrice générale de l’ANPECTP qui a échangé avec les équipes pédagogiques, les personnels d’appui et les Conseillères familiales.
Au terme des échanges, Mme KHOUMA a tenu à affirmer son engagement à œuvrer main dans la main avec l’ensemble des acteurs pour le renforcement des efforts consentis par l’Etat pour le développement intégré de la petite enfance au Sénégal.
La Directrice générale de l’ANPECTP a effectué une visite au niveau de la Case des Tout-Petits de Sinthiou Bamanbé Banadji qui a démarré en novembre 2020, et du site, offert par la mairie, destiné à l’érection d’une deuxième CTP, située dans le quartier de Niarouwal 1 (sud ouest de la commune).
En marge de la visite, Mme Maïmouna Cissokho KHOUMA a été reçue par le vénéré guide religieux Thierno SAMASSA qui a formulé des prières pour la délégation.