Accueil A la une Salaires dus : Des employés de Serpm réclament 10 mois d’arriérés à...

Salaires dus : Des employés de Serpm réclament 10 mois d’arriérés à Cheikh Amar

0
260

Les employés de la Société d’étude et de réalisation des phosphates de Matam (Serpm) ont tenu une conférence de presse hier lundi matin, en compagnie du mouvement Frapp/France Dégage. Ils réclament 10 mois d’arriérés de salaire à leur employeur Cheikh Amar. Désespérés ces travailleurs, sollicitent l’intervention du chef de l’Etat et menacent de durcir le ton, si la situation ne se décante pas.

10 mois sans salaires

C’est la période des vaches maigres pour les employés de la Société d’étude et de réalisation des phosphates de Matam (Serpm). Ils disent ne plus percevoir de salaires depuis le mois de novembre 2019. Difficile pour eux de rester 10 mois sans salaire.

L’appel de détresse

Désespérés, ces travailleurs interpellent le président de la République ainsi que toutes les autorités. Ils ont rencontré le gouverneur, l’Inspection du travail, le préfet, les sous-préfets, le médiateur de la République et même le ministre des mines.

Les menaces

La prochaine étape, pour eux, sera de mener d’autres activités afin d’obtenir gain de cause. C’est l’avis de Aziz Diop, un de leur délégué.

AUCUN COMMENTAIRE