PETITE ENFANCE: PRISE EN CHARGE DES 0-3 ANS NON REVOLUS : LES ACTEURS DE LA PETITE ENFANCE DE KEDOUGOU CAPACITES A TRAVERS DES JOURNEES DE SENSIBILISATION LES 7,8 ET 9 MARS 2024.

0
32

L’Agence nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-Petits (ANPECTP),à travers Mme Maimouna Cissokho KHOUMA, la Directrice générale, a procédé ce jeudi 7 Mars 2024 au lancement des journées de sensibilisation des acteurs de la petite enfance ( notamment les conseillères familiales ,relais communautaires, bajeenu Gox ,éducateurs etc).issus des départements de Kédougou,Saraya et Salémata, sur la prise en charge des enfants âgés de zéro(0) à trois (3) ans non révolus.

M. Georges Samba FAYE, Adjoint aux Affaires Administratives de la Gouvernance de la Région de Kédougou, a présidé la cérémonie d’ouverture de cette activité, en présence de la Directrice générale de l’ANPECTP, du Représentant du Conseil départemental, du Représentant du Maire de la commune, des Directeurs nationaux, de l’inspecteur d’Académie, des chefs de service départementaux, des représentants de la société civile, du coordonnateur régional de la petite enfance et de la Case des Tout-petits entre autres..
Madame Maimouna Cissokho KHOUMA, Directrice Génerale de l’ANPECTP , lors de son allocution est revenue sur l’importance de ces journées qui visent à « partager des informations sur l’utilité de la prise en charge des zéros-trois ans, vulgariser le décret fixant les conditions d’ouverture et les régles d’organisation et de fonctionnement des structures de prise en charge des enfants agés de zéro à trois ans non révolus, et de renforcer les capacités des conseillères familiales sur la nutrition».
Saluant l’engagement de tous les acteurs de la région, Mme KHOUMA, a lancé un appel aux sociétés minières et ONG de la région, pour soutenir la petite enfance, dans le cadre de leur responsabilité societale d’entreprise. Elle a pour terminer, souhaité par anticipation ,une bonne journée du 8 Mars à toutes les femmes du Sénégal en général ,et à celles de la région en particulier.
Monsieur le Représentant du Gouverneur,après avoir chaleureusement adressé des remerciements à la Directrice générale , a axé son intervention sur trois points à savoir : l’urgence de déclarer les enfants à l’Etat civil, le besoin d’encadrement du personnel chargé de la prise en charge des enfants, le point sur l’état d’avancement des constructions ou réhabilitations des cases des tout-petits dans la région et l’importance de la vulgarisation du décret 2024-66 du 19 janvier 2024.
C’est dans ce contexte que , l’autorité a invité l’ensemble des patricipants à contribuer aux débats afin de favoriser une meilleure prise en charge de leurs difficultés éventuelles.