Accueil A la une PARTENARIAT ANPECTP/KOICA

PARTENARIAT ANPECTP/KOICA

0
338


LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT DE LA PETITE ENFANCE EN LIGNE DE MIRE
Mme Namsoon LEE, Représentante résidente de l’Agence de coopération internationale de Corée (KOICA) a reçu, ce jeudi 11 février 2021, Mme Maïmouna Cissokho KHOUMA, Directrice Générale de l’Agence Nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-Petits (ANPECTP). Une rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la série de visites initiés par Mme KHOUMA, auprès des partenaires, depuis sa prise de fonction à la Direction générale de l’ANPECTP.
La Directrice Générale de l’ANPECTP a adressé ses remerciements à la Représentante Résidente, pour l’engagement de la KOICA, au côté du Gouvernement du Sénégal, par le financement de l’important projet de développement de la Petite Enfance, pour un montant de deux milliards huit cent soixante-quatorze millions deux cent soixante-douze mille (2 874 272 000) F CFA.
Abrité dans les régions de Saint-Louis et de Louga, l’objectif du projet est d’améliorer l’accès aux services de développement de la petite enfance, la qualité des interventions et la gouvernance des structures de développement intégré de la petite enfance (DIPE). Mme Maïmouna Cissokho KHOUMA a affirmé son engagement à consolider les acquis et à imprimer une nouvelle dynamique à la collaboration et au partenariat entre les deux institutions, en vue de relever les défis du sous-secteur.
Mme Namsoon LEE a félicité Mme Maïmouna Cissokho KHOUMA pour sa nomination à la tête de l’ANPECTP et a assuré de son entière disponibilité à accompagner l’Agence pour l’atteinte des objectifs du projet. C’est dans ce sens qu’un appui supplémentaire a été octroyé par la KOICA, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, à travers la dotation de kits d’hygiène et de dispositifs de lavage des mains au niveau des Structures de Développement Intégré de la Petite Enfance (SDIPE). Informant de la célébration prochaine des 30 ans de la KOICA, la Représentante Résidente a invité la Directrice Générale à prendre part à la série d’activités prévues à cet effet, invitation qui a été acceptée avec plaisir par Mme KHOUMA.
Pour rappel, le Projet de Développement de la Petite enfance de la KOICA prévoit la construction de huit cases des tout-petits, dans les départements de Dagana et Louga. A cet effet, il est prévu une visite de sites et une cérémonie de pose de première pierre, dans les toutes prochaines semaines, avec le démarrage des travaux de constructions en mai 2021. Le projet compte également équiper toutes les Structures DIPE pour améliorer les conditions d’accueil et d’épanouissement des enfants.
A terme, d’ici 2023, le projet a pour ambition de relever le taux brut de préscolarisation (TBPS) de sa zone d’intervention notamment à Saint-Louis qui compte 229 SDIPE pour un effectif de 16 063 enfants, avec un TBPS de 16,3 % (2019) en dessous de la moyenne nationale (17,3 %) en 2019. Tandis que la région de Louga, compte 21 795 enfants enrôlés dans 345 SDIPE, a un TBPS de 19,6% (2019), légèrement au-dessus de la moyenne nationale.
Pour améliorer la qualité de la prise en charge des enfants, il est aussi prévu le renforcement de capacités des acteurs notamment les personnels enseignants, les membres des comités de gestion, les conseillères familiales et la mise en place d’un système d’évaluation et d’un système d’information. A cela s’ajoute le développement des plateformes communautaires, avec l’implication des collectivités territoriales, afin de garantir la pérennisation et la qualité du paquet de services offerts aux jeunes enfants.

AUCUN COMMENTAIRE