Matar Gueye lance un cri de coeur

0
115

CRI DE CŒUR

Le courage politique nous impose de faire une lecture lucide de la situation sociale que nous vivons ces temps-ci.
Je rappelle :«Quand un peuple a faim, il mange son gouvernement avant d’aller au port chercher du riz»
Pour ma part, son Excellence Macky Sall doit faire très attention à l’équilibre psychologique des Sénégalais, en cette période de morosité ambiante, causée par une constellation de frustrations croissantes.
Nommons les : la Covid; la paupérisation ; les inondations, l’augmentation des prix de certaines denrées alimentaires etc.
Dès fois, j’ai l’impression qu’on est entrain de jouer avec le pouvoir.
Comment peut-on expliquer aux Sénégalais qu’un ministre déclare publiquement en Avril 2021 que les travaux à Keur Massar sont opérationnels à hauteur de 98% et que le 20 Août 2021, celui qui l’a nommé le Président de la république dit lors d’une rencontre urgente sur les inondations :«qu’il faut dire la vérité aux Sénégalais car les ouvrages à Keur Massar ne sont pas encore opérationnels, ni fonctionnels» ?
Dans cette cacophonie, qui doit-on croire ?
Cette incohérence doit être relevée et sanctionnée au besoin !

Moi, le vendredi passé j’étais sur la route de Rufisque entre 09h et 10h au moment où des jeunes ont commencé leurs manifestations et certains agresseurs en profitaient pour dépouiller certains passagers avant l’arrivée des gendarmes.
Ils l’ont fait sans peur ni gêne pour montrer que le déséquilibre psychologique de certains Sénégalais commence à atteindre son paroxysme.
Nous essayons de donner des explications à tout alors que le peuple réalise et vit la dure réalité de la hausse des prix et des inondations.
Même les entreprises implantées ici, qui produisent ici avec des intrants d’ici ont haussé les prix prétextant des taxes qui ont augmenté.
L’adage dit qu’il faut vaincre le mal par la racine. Face aux situations problèmes, il y’a trop d’explications à la place des vraies solutions.
Quand l’essentiel est en danger alerter devient une urgente nécessité.
Amm deett ?

Matar GUEYE, militant de l’Alliance Pour la République Yaakaar, Dakar – Patte d’Oie – Cité Soprim