Les 16 Phrases mythiques de Diego Maradona

0
313

16 – « On m’a demandé de mettre deux buts au gardien de River Plate mais maintenant qu’il ma traité de « petit gros », je vais lui en mettre quatre ». (il marquera un quadruplé)

15 – « Les fous, les alcoolos et les enfants sont les seuls qui disent la vérité ».

14 – « Je me suis fâché avec le pape. Je suis allé au Vatican : le plafond était recouvert d’or. Et après, on nous dit que l’église se préoccupe des plus pauvres. Mais p*tain mec, vends le toit ! Fais quelque chose ! »

13 – « Je suis noir ou blanc. Je ne serai jamais gris ».

12 – « Je voulais faire ma cure de désintoxication aux États-Unis, mais Bill Clinton, avec sa tête de thermos, m’a refusé l’entrée dans son pays ».

11 – « Si je meurs, je veux renaître et je veux redevenir footballeur, je veux redevenir Diego Armando Maradona, le footballeur qui a donné de la joie aux gens, c’est suffisant pour moi ».

10 – « Les dirigeants de la FIFA sont des vieux messieurs cramponnés à leurs fauteuils. Ils n’aiment ni le football ni les joueurs. Tout ce qui les intéresse, c’est l’argent ».

9 – « Je ne sais pas ce que je vais faire dans 15 minutes, alors comment voulez-vous que je sache ce que je vais faire demain ? »

8 – « Blatter m’aime comme un fils… Comme un fils de p*te ».

7 – « J’ai grandi dans une résidence privée… Privée d’eau, d’électricité et de téléphone ».

6 – « Jouer à huis clos, c’est comme jouer dans un cimetière ».

5 – « Le sélectionneur de l’Argentine Passarella veut que les joueurs se coupent les cheveux parce qu’ils se les touchent trop. Les joueurs se touchent aussi les cou*lles. Du coup, il va leur demander de se les couper aussi ? »

4 – « Pelé a dit que Neymar est plus fort que Messi ? Je crois que Pelé n’a pas dû prendre les bons cachets ».

3 – « À chaque fois que Cristiano Ronaldo met un but, il regarde la caméra pour nous vendre un shampoing ».

2 – « Arriver dans la surface et ne pas pouvoir tirer au but, c’est comme danser avec sa sœur ».

1 – « Si je ne m’étais pas drogué, on ne parlerait même pas de Pelé ».

Quelle légende ce Diego