L’ANPECTP ET LA FONDATION YIRI, SIGNENT UN PARTENARIAT

0
167


Une convention de partenariat a été signée, ce mercredi 24 février 2021, par Mme Maïmouna Cissokho KHOUMA, Directrice Générale de l’Agence Nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-Petits (ANPECTP) et Mme Awa TOURE-LE GOFF, Présidente de la Fondation YIRI. La signature de cette convention de partenariat entre dans le cadre de la lutte contre la malnutrition des enfants des Structures de développement intégré de la petite enfance (SDIPE).
La cérémonie s’est tenue en présence du Colonel Serigne Malick CISSE, Conseiller Spécial du Président de la République, Parrain de la Fondation, de Mme Khaya Diouf BA, Représentante de la Fondation au Sénégal, de M. Sidy SAME, Directeur du Centre national de Ressources éducationnelles (CNRE), du Secrétaire Général, des Directeurs, des Chargés de Programme et du Coordonnateur régional de l’ANPECTP.
Grâce à un partenariat établi avec SquareBridge Pharma, la Fondation a conçu des sticks dénommés Yiri Goo, contenant 5 grammes de spiruline, complément alimentaire à haute valeur nutritive, pour renforcer l’alimentation des enfants souffrant de malnutrition. Pour débuter le partenariat, une phase pilote d’une durée de deux mois sera déroulée auprès de 100 enfants malnutris, issus des SDIPE de la région de Dakar.
Selon Mme KHOUMA, cette convention de partenariat entre les deux structures va constituer un cadre d’actions communes pour une prise en charge précoce et plus renforcée des enfants souffrant de malnutrition aigüe modérée (MAM) et contribuera à améliorer le statut sanitaire et nutritionnel des enfants des SDIPE. Rappelant que le Sénégal se fixe comme objectif, d’ici à l’horizon 2022, de réduire à 5% la prévalence de la malnutrition aigüe des enfants âgés de 0 à 5 ans, un objectif bien inscrit dans le Plan Stratégique Multisectoriel de la Nutrition (PSMN), la Directrice Générale de l’ANPECTP a évoqué les résultats issus de la campagne de dépistage déroulée en décembre 2020.
Au terme de cette campagne menée par l’Agence au niveau de 11 régions du pays, 59 774 enfants ont été dépistés, parmi lesquels 1605 souffrent de malnutrition aigüe modérée (MAM), soit un taux de prévalence de 2,68%, et 65 enfants souffrent de malnutrition aigüe sévère (MAS), soit une prévalence de 0,10%. Des résultats qui situent le taux de prévalence des régions entre 0,05% et 4,1%, et « nous encouragent à poursuivre les efforts dans ce mouvement d’ensemble pour la réduction du taux de malnutrition d’ici à 2022 », a souligné Mme Maïmouna Cissokho KHOUMA.
De son côté, Mme Awa Touré-LE GOFF, Présidente-fondatrice de la Fondation « YIRI », signifiant « arbre » en bambara, créée en janvier 2018 et qui intervient au Mali et dans la sous-région, s’est réjouie de ce partenariat avec l’ANPECTP. Mme LE GOFF a ainsi salué l’engagement de Mme Maïmouna Cissokho KHOUMA pour la concrétisation de la collaboration entre les deux structures en faveur de l’amélioration de la santé des enfants souffrant de malnutrition.