L’AGENCE NATIONALE DE LA PETITE ENFANCE ET DE LA CASE DES TOUT-PETITS (ANPECTP) A L’HEURE DU BILAN DES RÉALISATIONS DE DÉCEMBRE2020 A AVRIL 2024 AVEC LA DIRECTRICE GÉNÉRALE Mme MAIMOUNACISSOKO KHOUMA.

0
13

Madame Maimouna Cissokho KHOUMA, dans l’exercice de ses fonctions et sous la supervision du conseil de surveillance, organe délibérant, a pu procéder à d’importantes réalisations ,conformément aux missions et objectifs assignés à l’Anpectp:

👉D’emblée on aura noté une tournée de prise de contact sur toute l’étendue du territoire, suivi d’un diagnostic organisationnel de la structure, qui à terme a permis, la mise en place d’un nouvel organigramme et d’une grille salariale des
agents et la validation d’un manuel de procédure.

👉La reprise des constructions de Cases des Tout-petits (CTP) est aussi notée entre 2021 et 2022, avec le démarrage effectif des travaux dans vingt (20) CTP. A noter que ces dernières s’ajoutent aux trente-trois (33) CTP du PIPADHS et aux huit (8) du Projet DPE de la KOICA.

👉En octobre 2022,l’Agence a fait intégrer dans la fonction publique sénégalaise, sur instruction du Président Macky SALL, mille-trente et un (1031) animateurs polyvalents, composés notamment d’une première cohorte (formée depuis 2019) et de six-cent-quatre-vingt et un (681) autres animateurs polyvalents bénévoles, ayant réussi au certificat de fin de stage à la suite de la formation diplômante, dans les Centres Régionaux de Formation des Personnels de l’Education (CRFPE) de Dakar, Kaolack, Thiès et Kolda.

👉L’ANPECTP, pour améliorer l’accès équitable aux Structures de Développement Intégré de la Petite Enfance (SDIPE) a réhabilité vingt-huit (28) SDIPE et équipé cent- vingt- cinq (125) en matériel de plein air, matériel didactique et supports pédagogiques.

👉Toujours entre 2021 et 2024, l’Anpectp a doté sept-cent-soixante-dix- huit (778) structures DIPE d’outils de santé et nutrition et soixante quinze mille cent trente (75130) enfants de cahiers d’activités.

👉Dans le cadre de l’amélioration des apprentissages et de l’environnement des
structures, l’ANPECTP a fait élaborer du matériel didactique, pédagogique et manuel composé notamment , des outils d’éducation religieuse, d’un système d’information et de suivi des outils d’éveil et de stimulation précoces pour la prise en charge des 0-2 ans.

👉S’agissant du soutien et accompagnement des parents, des familles et des communautés dans la prise en charge de la petite enfance, des outils du programme national d’éducation parentale ont été édités :quinze-mille (15 000) livrets illustrés ; trois mille deux cent soixante quinze (3 275)
documents d’opérationnalisation et mille (1000) documents d’orientation. Aussi, quatre mille sept (4007) acteurs communautaires et responsables de structures DIPE ont bénéficié d’une formation sur le programme national d’éducation parentale dans les sept régions d’intervention du PIPADHS (Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack, Kolda, Matam et Tambacounda).

👉Pour mieux assurer la visibilité de l’Anpectp, la Directrice générale a fait réaliser le logotype de la structure, en y matérialisant les ambitions de l’Etat du Sénégal en matière de Développement Intégré de la Petite Enfance(DIPE).Par ailleurs dans un
souci de rationalisation des dépenses et de l’amélioration des conditions de travail, Madame KHOUMA a fait aménager l’Agence dans des locaux plus visibles, accessibles
et spacieux que les précédents.

👉Des conventions de partenariat et d’engagement ont été nouées respectivement avec Childfund Sénégal, World vision Sénégal ; Counterpart International ; 28 Maires des collectivités territoriales des régions de Louga et Saint-Louis et des autorités et acteurs du développement intégré de la petite enfance dans les régions.

👉Sur le plan continental, le modèle de la case des tout-petits sénégalais et son paquet de services est source d’inspiration. Le royaume du Maroc, à travers la Fondation
Marocaine pour la Promotion de l’enseignement Préscolaire (FMPS) a dans ce contexte, signé le 17 février 2023, un protocole d’accord marquant son partenariat avec l’Agence.

👉Relativement à l’accès équitable des tout-petits dans les SDIPE, les résultats ci après sont notés entre 2021 et 2023 :
cent- quatre vingt- quatorze mille- neuf cent cinquante huit (194.958) enfants âgés de zéro(0) à (deux) 2 ans et cent cinquante huit mille huit cent quarante (158 840) âgés de trois (3) à cinq (5) ans ont bénéficié de services dans deux mille trois cent vingt-trois ( 2323) structures.
Actuellement, quatre- vingt-cinq (85) cases des tout-petits, sont en cours de construction dont quarante-quatre (44) par l’Anpectp, trente-trois (33) par le PIPADHS et huit (8) par le Projet DPE/KOICA.
Vingt-quatre (24) structures ont été réhabilitées sur les vingt-huit (28) prévues.

👉S’agissant du renforcement des capacités des ressources humaines, des acteurs ont été formés par des experts de la petite enfance de la république de Corée à Dakar puis en Corée. De plus, certains agents ont bénéficié d’une subvention de la
structure. Des animateurs polyvalents ont été également capacités dans les découvertes en neurosciences chez le jeune enfant.

👉Toujours sous la houlette de l’ANPECTP,la Semaine Nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-Petits(SNPECTP),instituée par décret n°2007-1207 du 08 octobre 2008,est organisée , chaque année, sept jours durant, pour assurer la promotion du développement intégré de la petite enfance. La structure a su placer la barre haut, en assurant l’organisation de cette semaine, riche en activités diversifiées et très porteuses pour le Développement Intégré de la Petite enfance au Sénégal.

👉Le décret Numéro 2024-66 du 19 janvier 2024, fixant les conditions d’ouverture et les règles d’organisation et de fonctionnement des structures de prise en charge des enfants âgés de zéro(0) à trois(3)ans non révolus, fût adopté à l’issue du Conseil des Ministres du 27 Décembre 2023.Pour rappel, l’ANPECTP a été au cœur du processus d’initiation et d’élaboration du
projet dudit décret, à travers un benchmarking (effectué en France, en Ouzbékistan, au Maroc etc.) et assorti d’actions notoires, en synergie avec l’ensemble des organismes (nationaux et internationaux), institutions et familles d’acteurs de la petite enfance et cela jusqu’à l’aboutissement du processus marqué par le dépôt du document , au Ministère de la Femme, de la Famille et de la Protection des Enfants, la tutelle technique (devenu Ministère de la famille et des solidarités).
Le processus de vulgarisation du décret est déjà enclenché. Il a permis de sensibiliser tous les acteurs de la petite enfance des régions de Dakar et Kédougou.

Cellule communication ANPECTP