La commune des Parcelles Assainies Dakar en proie aux graves dérives de certains militants de la mouvance présidentielle

0
419

Qu’avons-nous fait au bon Dieu pour mériter cette injustice ? Même si nous savions depuis des lustres que la maxime « le chien aboie la caravane passe » était écrite en lettre d’or dans le vadémécum du parfait mackiste, néanmoins l’éviction des parcellois dans l’appareil étatique nous laisse bouche bée.

Qui pouvait imaginer un gouvernement du Sénégal sans un représentant du plus grand électorat de la capitale avec ses nombreuses identités remarquables pertinentes et travailleuses?

Qui peut imaginer un parti comme l’APR ou une coalition comme Benno Bokk Yaakar sans coordinateur dans une commune comme les Parcelles Assainies( puisque l’homme en question n’a pas le temps des Parcellois)?

Nous nous interrogeons sur le futur de notre chère commune.
Vu que nos élus locaux sont jugés trop faible pour exercer de telles responsabilités, nous proposons une nouvelle alternative pour des lendemains meilleurs pour la commune parcelloise. Pour y arriver, nous demandons au Président de la République la nomination de certains cadres ou jeunes dans l’appareil étatique pour qu’ils puissent aider à mieux servir les Parcellois.
Pour leur permettre de mieux gérer cette si importante structure, ce serait préférable de leur octroyer des postes de responsabilité dans l’État. On peut y extraire des cadres et jeunes qui peuvent pleinement jouer les rôles de Directeur Général, P.C.A et même
ministre de la République.

Dans une commune où les vertus qui devaient guider le comportement des cadres, se perdent dans les intérêts personnels comme la rivière « Maduku Tsiekélé » dans le Fleuve Congo, laisser un peuple démuni et sans défense en face de ces laudateurs du gain facile, c’est comme si on offrait un char d’assaut comme cadeau d’anniversaire à un bébé noir. Le risque de destruction des vies est trop grand.

Il serait utile que le Président de la République mette une structure qui serait chargée de recueillir les doléances de tous les citoyens persécutés et lésés par ces maraudeurs en toge surtout au sein de la commune Parcellois.

Mamadou Traoré

Responsable jeune et chargé de la mobilisation de la coalition Parcelles Rék