La Chronique de Gorfal

0
419

LE CRIME DE THIAROYE

Les Français avaient pris lucidement la décision d’éliminer , d’assassiner des hommes qui ont participé à la libération de leur pays .

Des noirs qui on vu des toubab fuire face à l’ennemi , devaient ils survivre ? Non , ils devaient en tuer le maximum pour que l’image d’un blanc sur-homme et supérieur puisse être sauvée .

Oui nos grands pères ont participé à libérer la France . beaucoup d’entre eux y sont restés , d’autres sont rentrés avec des membres amputés.

Oui le mien , Alioune Fall Coumba Laobe , il s’appelait , était de ceux là . Rentré à St Louis , il avait de la feraille à la place des jambes . Son sang a coulé pour un autre pays , pour une cause qui n’était pas la sienne , à des milliers de kilomètres de chez lui . Est ce juste ? Non ,  »balouma leine »

Personnellement je n’ai ni oublié , ni pardonné . Car le Pardon doit se mériter . Qu’ont fait ces blancs pour qu’on leur pardonne ? Quel acte allant dans ce sens ont ils posé ?

Pour ce crime de Thiaroye en 1944 et pour d’autres , on a ni pardonné , ni oublié .