Communiqué de Presse Secrétariat National des Jeunes de L’Union pour le Fédéralisme et la Démocratie UFD

0
98

Ce dimanche 12 Septembre 2021, le Secrétariat National des Jeunes de l’Union pour le Fédéralisme et la Démocratie, UFD, sous la présidence de son responsable Alioune FALL, s’est réuni au siège du parti pour examiner la situation politique et économique et social du Sénégal.

Dans le domaine sanitaire, le Secrétariat se félicite des efforts consentis par l’Etat dans le cadre du plan de riposte contre la COVID19 et de la stratégie vaccinale mise en place.
Cependant, il demande aux autorités d’intensifier la sensibilisation tout en associant au premier plan les acteurs communautaires et les porteurs de voix.

En ce qui concerne la situation économique nationale, les jeunes de l’UFD ont fait le constat que la majeure partie des sénégalais a eu à faire, à savoir la hausse des prix. Situation qui, selon eux affecte beaucoup les ménages sénégalais et les consommateurs et qui est due en grande partie à cause de la situation de conjoncture mondiale et celle causée par la pandémie à COVID19.
Une appréciation positive a été faite concernant les différentes mesures prises par l’Etat du Sénégal.
Sur ce, les propositions suivantes ont été faites afin de soulager les populations :

  1. Surveillance étroite par les services de l’Etat concernant les prix fixés
  2. Création dans les quartiers de boutiques de références qui pousseraient les commerçants à se conformer aux prix fixés par le Ministère du commerce et des PME
  3. Trouver des mesures d’accompagnement pour les commerçants et les importateurs
  4. Mise en place d’unités industrielles de transformation de produit, ce qui permettra par ailleurs de lutter contre le chômage
  5. Création d’infrastructures de conservation des produits dans les zones de production afin de lutter contre la destruction des stocks.
  6. Accentuer la campagne de sensibilisation sur la consommation locale par l’Etat qui doit être le premier consommateur.

Le Secrétariat apporte tout son soutien aux populations impactées par les inondations et invité par ailleurs l’État à réfléchir sur des mesures d’anticipation pouvant éviter à ces populations de vivre pareilles situations.
Toujours dans la gestion des inondations,il demande une évaluation exhaustive et transparente du plan décennal de lutte contre les inondations.

Abordant la situation politique nationale, le Secrétariat s’est réjoui du bon déroulement de la campagne d’inscription sur les listes électorales.
Il a félicité l’ensemble des acteurs qui ont participé à cet exercice très important de notre processus électoral et qui démontre les degrés de maturité de notre démocratie.
Il a par ailleurs dénoncé le fait que beaucoup de primo votants n’ont pas pu s’inscrire à cause de la disposition du Code électoral exigeant la présentation de la carte d’identité de la CEDEAO ce qui est une entrave à la liberté d’expression de leur droit civique
Mention spéciale a été décernée aux jeunes qui se sont massivement mobilisés afin de se faire inscrire, mais aussi de représenter leurs formations politiques au niveau des commissions .Car cela fait partie de la formation politique des jeunes .

Fait à Dakar le 12 Septembre 2021