Ardo Gningue : lettre ouverte au président Macky Sall

0
307

? Monsieur le Président Macky Sall, Permettez-moi de vous dire la vérité !

Au Sénégal, la majorité des Sénégalais ne croit pas à la Coronavirus pourtant le virus continue de faire des ravages dans le monde, et même dans nos pays voisins en Afrique.

Si vous voulez nous faire croire à l’existence du virus au Sénégal, interdisez le Magal, les Gamous, les rassemblements Public, sinon de grâce laissez-nous vivre en paix et en liberté !

Gardez votre Vaccin !

Nous vous rappelons que les cicatrices de l’esclavage, de la colonisation des guerres d’indépendance en Afrique ne sont pas encore guéris.

Donc, on ne peut en aucune façon faire confiance à ceux qui ont fait vivre cette tragédie à nos grands ancêtres qu’ils vont nous sauver la vie !

Comment peut-on croire que ceux qui ont appauvri l’Afrique, nous a laissé la famine vont nous sauver de la coronavirus avec leurs Vaccins ?

Et depuis quand le sort de l’Afrique leur inquiète ?

Mes très chers frères africains réveillons-nous !

Nous faisons entièrement confiance à notre corps médical et nous leur invitons à combiner la médecine traditionnelle et la médecine biologique pour une médecine moderne en Afrique !

Au début de l’évolution de la Pandémie, chez-nous au Sénégal, malgré notre plateforme médical maladive, notre personnel de santé ont pu donner corps et âme pour lutter contre l’expansion du virus. Ce qui a valu à notre équipe sanitaire d’occuper la seconde place mondiale de la performance en qualité de la lutte contre la Pandémie à Coronavirus.

Suite à la diminution des cas importés, des cas Contactes et des cas communautaires, le chef de l’État Macky Sall fait un appel pour la relance économique du pays et invite la population à vivre avec le virus, un choix raisonnable !

C’est dans ce contexte que le Gouvernement a pris des mesures de maintenir le port obligatoire des masques et d’interdire les rassemblements !

Paradoxalement, les manifestations politiques et religieuses sont maintenues notamment lors de la tournée économique du président, la rencontre avec les militants du ministre de la Santé, l’anniversaire de la formation politique du pouvoir présidé par le président de la République Macky Sall et ses ministres, le Magal touba et les Gamous de Kaolack, de Tivaouane, de ndiassane etc.

Bref, nous avons constaté un relâchement total et ce qui a pousser le khalif Générale des Tidjianes à prononcer ceci  » l’État doit dire la vérité au Sénégalais ! « 

Pour cette deuxième vague de contamination, nous invitons l’État à prendre toutes ces responsabilités d’interdire tous les rassemblements politiques, religieuses, éducatifs, sportifs et culturels pour tourner la page avec ce virus.

Logique pour logique face à cette catastrophe sanitaire, le peuple aurait besoin d’une réponse sanitaire, mais pas une réponse Armée !

Nous restons convaincues que le couvre-feu est impopulaire et incohérent et que c’est une mesure qui viole la liberté des personnes et des biens.

Votre choix sur les régions de Dakar-Thiès est inadmissible au moment où le virus est entrain de se propager drastiquement dans les autres régions !

Nous allons plus accepter un seconde relâchement du gouvernement ou une troisième vague de contamination !

Vous avez intérêt à éradiquer ce virus !

On veut en finir pour de bons avec ce virus fantôme à Coronavirus afin de reprendre notre vie normale !

Notre cher président Monsieur Macky Sall, votre peuple vous écoute et vous donne rendez-vous avec le futur !

Ardo Gningue
Acteur politique